Votre enfant a-t-il besoin de l’aide d’un psychologue ?

Psychothérapie de l'enfant

Stress, anxiété, phobies (peur du noir, des animaux, des accidents…), peur d’être seul, troubles du sommeil, colères, agressivité, impulsivité et inattention, TDA/H, difficultés scolaires, sociales…
Votre enfant a-t-il besoin de l’aide d’un psychologue ?

L’enfant grandit à travers 3 grands axes de développements :

  1. le développement physique, biologique.
  2. Le développement intellectuel et cognitif
  3. Le développement psycho-affectif

En psychothérapie de l’enfant, je m’intéresse plus particulièrement au 3ème axe, celui du développement affectif de votre enfant, tout en tenant compte des deux premiers. Si vous venez consulter, c’est que vous avez constaté une souffrance ou une difficulté chez votre enfant.

Mais que signifient les symptômes de votre enfant ?
Chaque symptôme est le signe d’une souffrance et contient un message qu’il s’agit d’aller comprendre. Mon rôle est de vous aider dans cette compréhension.

Enfants adolescents

Déroulement

  1. Une rencontre initiale avec les parents est prévue afin de décrire la situation familiale et la nature des difficultés de l’enfant.
  2. Par la suite, votre enfant sera reçu en séance individuelle. Les premières rencontres permettent de créer la relation de confiance. C’est aussi le moment où votre enfant va prendre ses repères, et où j’évalue ses difficultés, ses ressources et ses besoins développementaux.

Au cours de la psychothérapie différents médiateurs seront utilisés afin de soutenir la parole et la pensée (jeu, dessin …). Des rencontres parents auront lieu afin d’avancer dans la compréhension de la problématique de leur enfant et de proposer des axes de changements aux parents.

Votre adolescent vit des difficultés et vous songez l’amener en psychothérapie.

Psychothérapie de l’adolescent

Votre adolescent vit des difficultés et vous songez l’amener en psychothérapie.

Mais est-il en accord avec cette démarche ?

Votre jeune peut être conscient de ses difficultés, en souffrir et être demandeur d’aide. La démarche psychothérapique n’en sera que facilitée.

Mais il arrive aussi que l’adolescent s’oppose à cette démarche, formulant qu’il n’a pas besoin d’aide ou qu’il ne veut pas parler. Mon rôle est de refléter au jeune son vécu et comment il peut être aidé. La plupart du temps, quand il se sent compris, il peut alors amorcer une démarche personnelle et se montrer acteur de son suivi.

Enfants adolescents

La confidentialité

  1. Cette notion est primordiale dans le suivi des adolescents. Chaque jeune est plus ou moins sensible au respect de la confidentialité mais pour le bon processus de la psychothérapie, le jeune doit sentir que son intimité est respectée.
     
    Cependant, en intégrant le jeune dans ces choix, il est toujours possible (et important) que ses parents soient inclus dans le suivi. Les rencontres parents sont primordiales dans la psychothérapie de l’adolescent car elles vous aideront à comprendre ses enjeux et vous aideront à vous ajuster à lui.